Détails des prochaines sessions

Du au

Exposition

Logo_Douce_France_txt_blanc.png

des musiques de l'exil aux cultures urbaines

 

L'exposition s'ouvre sur les lendemains de la décolonisation de l'Algérie, une décennie avant l'arrivée de Rachid Taha en France pour rejoindre son père, expatrié quelques années plus tôt. 

Le jeune Rachid originaire de Sig, près d'Oran, connaît l'Alsace avant d'arriver à Lyon. 

Une première partie de vie qui raconte le voyage et l'exil dans la banlieue lyonnaise d'un jeune immigré maghrébin des années 70, promis à une vie d'ouvrier. 

Elle raconte aussi celle des immigrés venus d'Algérie en France pour travailler dans l'industrie et qui connaîtront comme lieux de vie d'abord les bidonvilles, avant d'intégrer les nouvelles cités construites en périphérie des villes. 

Mais ce que l'on connaît moins c'est toute la création musicale qui accompagne cette immigration. 

 

L'exposition est accessible aux horaires d'ouverture de la médiathèque Anna Langfus, voir ici