une barque rouge avec trois personnages sur un fond tout bleu

 

Le grand large de Jean Cremers

 Sac sur le dos, Léonie se retrouve au milieu de nulle part. Ou plus exactement en plein milieu de l’océan ! En lui apprêtant une embarcation, ses parents l’ont tout simplement forcée à prendre le large en lui donnant à peine de quoi se nourrir ! Mais pour aller où ? Comment diable va-t-elle s’y prendre pour trouver la terre ferme à l’aide de ses simples rames en bois ? Apeurée, elle va découvrir un univers sans foi ni loi, où la nature, le hasard et la détermination vont guider sa barque sans qu'elle puisse parfois rien n'y faire. Bonne nouvelle : elle n’est pas si seule dans ce monde nouveau et peu accueillant, puisqu’elle y rencontre et sauve Balthazar, un adolescent apeuré et transi de froid dont le canoë prend l’eau de toutes parts. Dans cette immensité, Léonie découvre à son grand étonnement que tout le monde n’est donc pas logé à la même enseigne... Ainsi, les gros yachts et les bateaux à moteur circulent eux, à toute allure et ne se gênent pas pour détrousser le voisin. Parmi ce faste, il y a aussi ceux qui semblent avoir abandonné tout espoir d’accoster un jour, comme Agathe, qui s’est laissée porter par le courant sur son frêle esquif… Mais quand ces trois naufragés se croisent, l’aventure prend un autre tournant. Léonie, décidée à trouver un rivage, va embarquer Agathe et Balthazar pour une traversée éprouvante, à la limite des forces qui lui restent. A moins que ce ne soit le contraire…

 Une bonne surprise pour ce récit d'aventure prenant, avec des personnages attachants, une ambiance réussie : le vide, la mer, la survie ! Le dessin fluide et dynamique et la narration bien rythmée en font un très bon moment de lecture !

 Le grand large nous prend au dépourvu. A l'instar de ses protagonistes on ne comprend rien à ce qu'il se passe. On est malmené par l'inconnu jusqu'à ce que soudain tout s'éclaire.

Voilà donc une métaphore originale et graphiquement très plaisante pour illustrer le saut dans le grand bain de la vie.

 Coup de cœur de Séverine (Médiathèque de Mitry-Mory)

Où trouver ce document ?