Sécurité. Pour accéder au portail de votre bibliothèque, merci de confirmer que vous n'êtes pas un robot en cliquant ici.

 

Yunjae est né avec une particularité : son amygdale cérébrale (petit organe en forme d'amande, d'où le titre) est atrophiée. En conséquence, il ne peut ressentir ni ses émotions ni celles des autres. La peur, la colère, l'amour, etc. : autant de sentiments qu'il semble condamné à ne jamais connaître.
Un jour, Yunjae assiste au meurtre de sa grand-mère. Sa mère tombée dans le coma, le lycéen se retrouve seul à gérer la librairie familiale en même temps que sa vie à l’école. Heureusement, il y a le généreux docteur Shim, pour veiller. Mais la rencontre de Yunjae avec Gon, un camarade de classe violent et au passé trouble, va tout changer. Il y aussi Dora la solitaire, qui court plus vite que le vent. Yunjae parviendra-t-il à ressentir enfin des émotions ?
On observe le monde à travers les yeux de Yunjae, on appréhende son altérité avec curiosité et plaisir. Le lecteur ne peut qu'être en empathie avec ces êtres différents qui souffrent et s'adaptent à la vie, chacun à leur façon. On dévore ce livre de Won-Pyung Sohn, et tout du long on espère vivement que les protagonistes arriveront à surmonter leurs difficultés. Un succès planétaire en librairie, désormais dans vos médiathèques !


Coup de cœur d'Adrien, (Villiers-le-Bel, Aimé Césaire)

"Où trouver ce document ?"