OPAC Détail de notice

La découverte du radium fait une entrée fracassante dans les Etats-Unis des années 1920. L'élément miracle, découvert par Marie Curie, baigne l'Amérique de son aura phosphorescente.

1918, Edna Bolz s'installe aux côtés de Grace, Katherine, Mollie, Albina et Quinta devant les établis d'URSC. Elles vont y peindre minutieusement leur quota de cadrans de montres, avec cette peinture si spéciale qu'elle permet de lire l'heure dans le noir. Lip. Dip. Paint. Trois mots, trois gestes qui les mèneront à leur perte.

Le destin méconnue d'ouvrières délibérément sacrifiées sur l'autel de l'essor industriel. Dans un camaïeu vert et violet, Cy illustre parfaitement l'empoisonnement insidieux des corps au contact du radium. La jeunesse et l'insouciance des héroïnes, puis les souffrances qui viennent briser irrémédiablement leurs vies, sont racontées avec une grande justesse. Un récit nécessaire et poignant.

Coup de cœur d'Aurélie (Médiathèque de Roissy-en-France). 

 OÙ TROUVER CE DOCUMENT ?

 

Découvrez l'interview de Cy en vidéo :